Reaktored 
:: Down The Reaktor Rabbit HoOoOle
icon gallery

Benjamin Poddig

"She was not one out of a million. Her thoughts were passing silicon"

« Né dans les années 80 et élevé dans les années 90 comme un enfant des années 70 dans la belle et tristement célèbre Berlin ».

Après avoir découvert via ses parents les merveilles des 60’s, 70’s et 80’s, son intérêt pour les arts et la musique l’amène à former un groupe avec des amis. Il démarre avec un Casio, un magnéto et une platine. Puis arrive Fruity Loops, et surtout Reason pour développer des mélodies et des beats. Son premier vrai synthé est un Microkorg.

Passionnés par les oscillateurs, Benjamin Poddig a développé au fil du temps plusieurs… oscillateurs sophistiqués en Core, un filtre Ladder ZDF, et récemment la mini-suite « Silicon Hearts » offrant plusieurs Blocks d’oscillateurs sur-échantillonnés d’une très grande qualité.

:: silicon hearts // op-6

6 OP FM

OP-6 est un Block proposant un groupe de 6 oscillateurs ou opérateurs puisqu’il est inspiré de la méthode de synthèse FM Yamaha. Ultra puissant, chacun de ses 6 opérateurs dispose d’entrées de modulation individuelles et un suivi de clavier, un niveau, un réglage de symétrie (en plus des modulation A/B); Les 32 algorithmes rendus célèbres par le DX-7 sont présents (remember !).

Couplé à une source de modulations multiples comme des multi LFO ou l’enveloppe West Coast CFG (pour les boucles !), on obtient des sons complexes et très proches des classiques FM Yamaha si on le désire.

:: silicon hearts // Complex oscillator

West Coast Style

Une topologie d’oscillateur bien connue constituée de deux oscillateurs pouvant se moduler l’un l’autre. Complex Oscillator propose :

  • 4 formes d’ondes géométriques (formes d’ondes dites analogiques classiques)
  • FM linéaire ou logarithmique
  • Modulation en anneau (Ring)
  • Synchronisation avec Softsync
  • Modulation de symétrie ou de rapport cyclique
  • Boutons sans fin pour encore plus de plaisir 🙂

Comme souvent les Complex Oscillators, ce type d’oscillateur type West Coast permet d’obtenir des sonorités riches et variées.

:: silicon hearts // cosmo oscillator

CZ Style

Très clairement inspiré de la série des synthétiseurs CZ de Casio, Cosmo Oscillator repose comme son modèle sur la distorsion de phase et propose 8 formes d’ondes spéciales.

:: Interview

Q
Peux tu te présenter en quelques mots ?
R
Né dans les années 80, grandi dans les 90’s comme un môme des années 70, dans la merveilleuse et la tristement célèbre Berlin.
Q
Est-ce que tu vis de développement audio ?
R
Non.
Q
Au niveau musical ou développement, as tu suivi une école ou un apprentissage particulier ?
R
Après avoir découvert via mes parents les merveilles des 60’s, 70’s et 80’s, j’ai assez rapidement formé un groupe avec des amis. J’ai commencé avec un Casio, un magnéto et une platine. Puis est arrivé Fruity Loops, et Reason, surtout pour développer des mélodies et des beats. Mon premier vrai synthé a été un Microkorg..

Plus tard j’ai décidé d’aller à l’université et ai choisi, un peu au hasard, d’étudier l’informatique et les communications.J’ai beaucoup appris, et ai rencontré de nombreux langages informatiques. J’ai aussi beaucoup appris sur le traitement du signal et plus particulièrement sur le DSP. Grâce à mes expériences dans Reaktor, j’ai eu une sorte d’intuition pour les mathématiques et la programmation qui m’a été enseignée. Reaktor a également aidé à revoir les mathématiques dans une approche pratique. Ce qui a été utile pour comprendre à la fois la programmation et la théorie du signal. Le langage de programmation visuel DSP m’a beaucoup aidé à lire ces articles scientifiques notoires et aussi à mieux comprendre Reaktor en retour.
Q
Qu’est-ce qui a déclenché ton intérêt pour Reaktor ?
R
Venant de Reason, j’étais déjà habitué à un workflow modulaire. Quabnd le groupe a splitté, j’ai démarré avec Reaktor. J’ai été submergé par les nombreux niveaux de programmation de Reaktor et je n’ai même pas touché au niveau Primary, au départ. J’ai commencé comme beaucoup par créer des ensembles avec des instruments de la Factory et de la User Lib

De temps en temps, j’ai dû approfondir, et j’ai parcouru les manuels Reaktor Primary et Core. Mon premier gros problème de programmation a été de concevoir une gate pour un oscillateur sinusoïdal. Je suis allé sur le forum allemand Reaktor pour chercher de l’aide où j’ai été très content d’obtenir de l’aide. Depuis lors, j’ai une faiblesse pour les problèmes de conception d’oscillateur. J’ai été confronté à l’aliasing et j’ai essayé d’étudier des publications.
Q
Depuis quand développes-tu pour Reaktor ?
R
Je crois que j’ai démarré quand j’avais 20 ans.
Q
Est-ce que tu fais ta musique personnelle avec Reaktor ?
R
Non. No. J'utilise depuis peu mes outils uniquement pour la recherche et le développement. Reaktor est formidable pour le prototypage. Depuis que j'ai découvert ça, j'ai rarement le temps de faire de la musique.
Q
Quels sont les projets personnels dont tu es le plus fier ?
R
Le filtre ZDF et l’oscillateur DPW qui faisaient partie de ma thèse. Puis Silicon hearts, qui est un chantier toujours ouvert.

Q
Quel est l’ensemble ou l’instrument que tu aimes le plus chez un autre Builder (Blocks) ?
R
xxxx
Q
Quel est l’ensemble ou l’instrument Non Blocks que tu aimes le plus chez un autre Builder ?
R
xxxxx
Q
Est-ce que tu développes plus pour Blocks ou non-Blocks ?
R
En fait, j’aime développer des modules pour tous les niveaux d’abstraction de Reaktor.
Q
Qu’est-ce qui déclenche tes idées de construction ?
R
J’aime étudier la théorie sur les signaux et lire des publication sur le DSP. Ces parutions sont souvent pleines d’inspiration pour de futurs projets. je réinvente aussi la roue quelquefois, en essayant d’apporter des améliorations. Les autres Builders sont aussi une bonne source d’idées.
Q
Utilises-tu d’autre plateformes audio pour le développement ou la musique ?
R
J'utilise différentes plates-formes et outils de développement pour prototyper des instruments à bas niveau. Reaktor est excellent pour cela, mais souvent je veux aussi intégrer des algorithmes de traitement du signal dans un environnement de bas niveau. J'utilise Raspies, Arduinos et autres pour implémenter des choses au niveau le plus bas en Assembleur, C ou même VHDL. Je relie des contrôleurs et d'autres éléments d'entrée.sortie, j'écris de la logique et du code DSP, puis je compile le tout jusqu'au métal nu et je conçois un PCB autour de celui-ci. J'imprime un boîtier en 3D et le fun continue !
Q
Est-ce que tu utilises et projettes-tu de développer pour VCV Rack ?
R
Je ne l’utilise pas, non. Mais je songe à développer pour cette plateforme.
Q
Qu’est-ce que tu aimes le moins dans Reaktor ?
R
Les Frameworks et les Toolkits sont top. Mais sans documentation exhaustive, il est difficile le meilleur est difficile à atteindre et facile à ignorer.
Q
Qu’est-ce que tu aimes le plus dans Reaktor ?
R
J'aime le niveau d'abstraction des Blocks depuis Reaktor 6. Il ne propose pas un tout nouveau niveau Primary ou Core. Mais cela offre une niveau supérieur d'abstraction pour construire des instruments et les interconnecter. Ce qui tire avantage des Core Cells à signaux mixtes qui ont été introduites dans Reaktor 6. Ainsi que les Scope Busses et les Bundles. Tout ceci a été de grandes améliorations au niveau Core. De plus, les filtres ZDF et sa boîte à outils offrent un vaste terrain de jeu pour concevoir des topologies de filtres sans se soucier autant des mathématiques.
Q
Que souhaiterais-tu ajouter à Reaktor ?
R
Reaktor offre une interface flexible avec le monde extérieur dans un contexte musical. Mais ça a ses limites. Si je pouvais faire trois voeux:
- Les possibilités de diffusion de fichiers pourraient être étendues.
- Un type de données de chaîne de caractère serait génial.
- Structures de contrôle basées sur les boucles.
- Ce serait serait bien de pouvoir appeler des fonctions à partir de .dlls dans Reaktor.
- Reaktor pour les plates-formes embarquées, par exemple Reaktor sur le Raspberry Pi, je ne quitterais plus mon bureau.
- Une mémoire partagée entre Primary et Core

Mais c'était plus que trois souhaits. :-)
Q
Penses-tu à la possibilité de monétiser ton travail et est-ce qu’à terme, le fait de ne pouvoir le faire pourrait t’éloigner de la User Library ?
R
Oui, en partie. Si j’en avais la nécessité, j’en ferais mon job à plein temps. Mais par chance, je n’ai pas à m’en préoccuper pour le moment.
Q
Est-ce que tu utilises VCV Rack ?
R
Non, pas encore.
Q
Comptes-tu développer pour VCV Rack ?
R
Ca parait intéressant. Avec quelques modifs il fonctionne sur le Raspi. Dingue !
Q
Est-ce que monétiser ton travail est quelque chose que tu envisages ? Et quitterais-tu la UL à ce moment ?
R
Oui à la première question. C'est une des raisons pour laquelle je ne poste pas tout mon travail sur la UL. Le développement Reaktor fait aussi partie de mes hobbies et le temps est rare.

Q
Il y a-t-il un genre de films, de romans, d’univers imaginaires que tu apprécies ?
R
Principalement la Sci-fi. Plus c’est abstrait et surréel, mieux c’est pour moi.
Translate »
bookpuzzle-piecestar-emptyconstruction linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram