Reaktored 
:: Down The Reaktor Rabbit HoOoOle
icon gallery

Samuel Balmas

Studio10c

Samuel Balmas
Samuel Balmas réside dans le sud-est de la France, a 31 ans et est compositeur/ingénieur du son studio et musicien, "mélange des genres" bien connu de notre époque.

Il est l'auteur de synthés semi-modulaires "type analogique", de recréations d'effets vintage et tout récemment d'un séquenceur/groove box dont la génération sonore est centrée autour des Modules Niji Drums de NI. 
studio10c logo

:: Aerobus (v2.1)

Synthé semi-modulaire monophonique "type analogique"

Aerobus a été réalisé à partir de la notice et de longues heures d'écoute et de comparaisons sur le web des synthés de la marque grecque Dreadbox dont Samuel apprécie beaucoup l'ergonomie et le son : l'Erebus

Aerobus est un "Synth Voice“ très compact, synthé complet "type analogique", au format Block, et au design clair et efficace. L'idée était de capturer l'esprit et le workflow du synthé original et l'expérience semi modulaire, assurée par un patchbay en face avant (moteur de Salamander Anagram, avec 12 sources et 33 destinations,réglables en intensité.

Aerobus n'intègre pas les modulations A/B standard de NI, mais propose 4 entrées CV assignables via le patchbay.

Pratique, une entrée audio permet d'utiliser Aerobus en traitement (filtre, écho…).

:: Niji solution

Drum Machine, Effets et Séquenceur

Niji Solution est un Block rassemblant les Niji Drums de NI et leur séquenceur Bento, modifiés et recombinés pour créer une boîte à rythmes complète avec de nombreuses options, pour des performances studio et live.

Il est aussi possible de contrôler 2 instruments de Reaktor externes à Niji Solution pour étoffer sa configuration instrumentale.

Chaque canal, kick, snare, hh, etc possède de nombreux réglages, une boucle de retour AUX dédiée, et des sorties individuelles pour les traiter individuellement ou les router dans un DAW.

Chaque canal possède son propre séquenceur + 2 ou 3 pistes de modulation, avec 2 variations. Ces variations permettent de créer un motif rythmique en mouvement, et la vue B propose deux types de contrôle : on / off classique ou momentané ... En fait, le panneau B est la commande centrale pour jouer à cette boîte à rythmes en direct! FX, variation, mute, master ... La base pour la session de jam!

:: STyx

Synthé semi-modulaire monophonique "type analogique"

Styx est aussi inspiré par le son et le workflow d'un synthé Breadbox, mais cette fois le Nyx. 

Styx est un Block synthé "type analogique" compact, au design clair. L'idée était de recréer l'esprit et le workflow du synthé original et son abord semi modulaire, assuré par un patchbay en face avant.

Les enveloppes sont de type CFG (à boucle), qui permettent des modulations intéressantes. Pratique, une entrée audio pour utiliser Styx en traitement (filtre, écho…).

Le Block propose 4 entrées CV assignables via le patchbay à la place des modulations A/B standard.

:: Interview

Q
Peux tu te présenter en quelques mots ?
R
Je m'appelle Samuel Balmas, je réside dans le sud-est de la France, et j'ai 31 ans.

Q
Tu utilises des logos un peu énigmatiques : celui de Studio10c mais on voit aussi o10cAudio, celui d'Aerobus, de Styx… As-tu envie de dire quelque chose à ce sujet ?

Aerobus logoStyx Logostudio10c logo Aerobus v2-LOGO
R
Effectivement, pas mal de logos, mais c'est assez simple. Studio10c est le nom de ma compagnie de création sonore/mixage/mastering. O10cAudio va disparaitre, je vais simplifier, moi même je m'y perds !

Pour Aerobus et Styx, c'est plus intéressant.J'ai réalisé ces deux synthés Blocks, à partir des notices et de longues heures d'écoutes et de comparaisons sur le web des synthés de la marque grecque Dreadbox dont j'apprécie beaucoup l'ergonomie et le son : l'Erebus et le Nyx. Les logos sont un hommage au nom d'origine des synthés qui sont des dieux de la mythologie grecque... J'aime bien essayer de donner une identité visuelle à mes créations.
Q
Tu crées toujours des contrôles assez originaux, et réussis je trouve à dessiner des GUI assez compacts. Passes-tu beaucoup de temps à concevoir et designer l'interface graphique ?
R
Oui, j'aimerais passer plus de temps juste sur le son, mais la partie graphique est essentielle pour moi. A la base je fabrique des synthés pour mon travail de composition, et j'ai besoin qu'il soient inspirants, simples et efficaces.

Pour moi le design et le workflow n'améliore pas le son d'un synthé, mais peut aider à le faire mieux sonner. Donc pas mal d'heures sur Jknob, et de la réflexion sur l'ergonomie. 

L'autre point essentiel, notamment au sujet d'Aérobus, Styx et Niji Solution, est que je voulais absolument des synthés autonomes, mais version Block, pour ainsi pouvoir créer un environnement modulaire autour de synthés/drum-machineq déjà pré-câblés, d'où le fait d'avoir compacté le GUI en différentes pages.

Q
Dans Aerobus et Styx, tu as intégré le système du guru des patchbays ;-) Salamander Anagram. Penses-tu que le patching en face avant est/sera une étape cruciale de Reaktor ?

R
Oui je pense, mais il ne faut pas non plus focaliser absolument dessus, le système Blocks et déjà une franche réussite je trouve, le coté modulaire patching devrait à mon sens apparaître comme une 3ème alternative : classique, format Block et patching face avant. Les câbles ça peut vite devenir envahissant !

Mais en résumé oui cette option pourrait être un nouvel atout pour Reaktor, et un vrai plus en terme d'ergonomie dans le cadre de longues heures d'explorations sonores, sans devoir passer à chaque fois par l'Edit.

Q
Tu sembles être fan de produits audio vintage (RS127, Tilt EQ…), tu confirmes ?
R
Oui je suis fan de vintage, mais je suis surtout fan de tout ce qui sonne directement, peu importe qu'il soit vintage ou pas. Mais ce que j'aime dans le vintage et surtout dans l'analogique, c'est que tu peux rentrer ton mix fort dans la machine, et ça ne saturera pas ! Enfin si, mais c'est beau, et il y a de la marge ! 

Le tilt Eq c'est un classique pour moi, j'en ai d'ailleurs intégré une version simplifiée de mon Block "Tilt" dans Niji Solution. Le RS 127 pareil, besoin de clarté sur des patchs un peu terne, où en situation de mix sur un Bus drum par exemple, ces "machines et plugs" sont vraiment des couteaux suisse de l'audio :) 

En tout cas l'idée de ces deux blocks était de "copier" la réponse fréquentielle des plugs originaux, pour les intégrer directement dans reaktor... J'en ai mangé du bruit blanc et de l'analyseur de spectre même si la structure Core est très simple. J'ai d'autres projets EQ pour Reaktor que j'espère pouvoir monter dans l'UL d'ici quelque temps.
Q
Est-ce que tu vis de développement audio ?
R
Non.
Q
Qu’est-ce qui a déclenché ton intérêt pour Reaktor ?
R
j'utilisais depuis longtemps Reaktor avec la suite Komplete, mais de la manière le plus simple... Je lançais les synthés fournis dans le bundle, je n'avais même pas idée qu'il existait une UL, quant à créer mes propres synthés, c'était pour moi de la science fiction, car je n'ai aucune connaissance en la matière.

Le déclic est arrivé quand je suis passé à la version 6, et le concept Block. Là je me suis dit qu'il y avait de quoi faire et j'ai commencé peu à peu à me pencher sur la question.
Q
Depuis quand développes-tu pour Reaktor ?
R
J'ai commencé quelques mois après la sortie de Reaktor 6.
Q
Est-ce que tu fais ta musique personnelle avec Reaktor ? 
R
Oui bien sûr !
Q
Peux-tu décrire le workflow que tu utilises pour faire ta musique ?
R
J'ai un studio relativement classique en terme de workflow qui mélange numérique et analogique. Je travaille sur Studio One 4, sous Windows. J'ai une carte son convertisseur SSL Alpha Link en MADI, des préamplis SSL VHD Pre, SPL Channel One, pour l'enregistrement.

Pour le mastering, ou en insert bus, j'utilise le E-Series de Tornade Music System, une réplique du Bus Compressor de SSL avec des options en plus. 

Niveau écoute, j'ai des PSI Audio A17m, le genre d'enceinte qui te rendent heureux à chaque fois que tu les allumes, branché aux convertisseur via un contrôleur de monitoring de chez Dangerous Music : le Source. J'ai également un système d'écoute supplémentaire 2.1 de chez blue Sky audio (pas la marque de micro ondes :). 

Je suis un geek de synthé quand j'en vois passer mais pas forcément un collectionneur, j'utilise depuis de longtemps les Nordstage et Nordwave de chez clavia, j'ai un Blofled de Waldorf ainsi qu'un très vintage Siel expander 80, plusieurs basses (Music Man, Yamaha), des guitares (Fender, Gretsch, Martin), et beaucoup de pédales d'effets guitares. Sans oublier les micros ! 

Maintenant au niveau workflow c'est très simple... Enregistrement réel via les machines et création sonore dans 80 % des cas avec Reaktor, le tout dans Studio One.

Q
Au niveau musical ou développement, as tu suivi une école ou un apprentissage particulier ?
R
J'ai commencé la musique par le piano et le solfège à 6 ans, puis j'ai continué par un lycée artistique spécialité musique, j'ai tenté la faculté de musicologie mais franchement c'était pas pour moi ! Pendant l'époque lycée je me suis mis à la basse et la guitare, et j'ai également passé mon diplôme DEM musique de film au conservatoire. Après les études j'ai décidé d'explorer le maximum de facette de la musique en autodidacte, le mixage et le mastering en faisaient partie.
Q
Bon, c’est le moment de gloire :-) Quels sont les projets personnels dont tu es le plus fier ?
R
La liste n'est pas très longue pour moi si on enlève les "essais", mais je dirais que Aérobus, Styx et Niji Solution, ces trois-là représentent mon vrai début dans l'univers Reaktor car ils sont vraiment dans la logique de ce que j'aime : rapides d'accès, relativement faibles au niveau CPU, et complétement intégrés dans l'univers "Block".

Je ne suis pas un "codeur", je suis plus dans une logique de créer des instruments ciblés sur des utilisations spécifiques. A l'heure où je suis en train d'écrire ça, je prépare la mise à jour "V2" pour l'Aerobus, riche en nouveauté et Niji Solution va également être mis à niveau avec en prime des snapshots de mon ami et comparse musical depuis 10 ans (nous avons un groupe ensemble qui s'appelle Bird o10c... tout s'explique !) Jean Baptiste Deffin alias DJ Saint Pierre, un artiste techno/underground qui est en train de monter en puissance sur la scène européenne. Mais si je devais en garder qu'un, ça serait l'Aerobus, car c'est le premier de ce que j'espère être une belle et longue lignée de "mini synth blocks" sauce o10c !
Q
Quel est l’ensemble ou l’instrument que tu aimes le plus chez un autre Builder (Blocks) ?
R
J'ai toujours eu un faible pour le Microwave Oscillator de Sandy Small, la série Moog de Marius H est aussi une très belle réussite... Mention spéciale aussi pour le Maxted Rectifier de Kostas Karamitas... Après j'en aurais trop à citer !
Q
Quel est l’ensemble ou l’instrument Non Blocks que tu aimes le plus chez un autre Builder ?
R
J'avoue utilisais aujourd'hui rarement des synths non blocks (même si j'ai commencé la création dans Reaktor par ça), donc je n'ai pas vraiment de préféré.
Q
Est-ce que tu développes plus pour Blocks ou non-Blocks ?
R
Blocks !
Q
Qu’est-ce qui déclenche tes idées de construction ?
R
Les machines hardware, les idées de JB (DJ Saint Pierre :) avec qui j'ai souvent des échanges d'idées, et les besoins que j'ai pour mes compositions. Je n'ai aucune connaissance en terme de DSP code etc...
Q
Utilises-tu d’autre plateformes audio pour le développement ou la musique ?
R
Non, uniquement Reaktor.
Q
Est-ce que tu utilises et projettes-tu de développer pour VCV Rack ?
R
Je l'utilise, mais je ne compte pas développer pour cette plateforme.
Q
Qu’est-ce que tu aimes le moins dans Reaktor ?
R
La gestion des Stacked Macro en mode "Group Panel Element" ou pas, créer l'interface GUI peut parfois être un vrai casse tête même si on maîtrise bien le fonctionnement général.

Ensuite certaines tâches pourraient être automatisées, la sélection de plusieurs éléments identiques pour pouvoir leurs appliquer des réglages communs, comme des textes par exemple pour rester sur des choses simples... Sinon la consommation CPU reste forte dans Reaktor... Mais peut être est-ce le prix à payer pour la qualité sonore !
Q
Qu’est-ce que tu aimes le plus dans Reaktor ?
R
Le son, le son et... le son ! ça sonne tellement bien ! J'aime les vrais synthétiseurs mais franchement un beau filtre bien construit dans Reaktor c'est juste magnifique.
Q
Que souhaiterais-tu ajouter à Reaktor ?
R
Cette fameuse option de patching en face avant, l'utilisation de plusieurs page en simultané, détachable de la principale, du multi screen en somme. Sinon je n'ai pas de choses qui me vienne tout de suite à l'esprit. je n'ai pas encore assez de recul en la matière, cela fait vraiment qu'une seule année que je me suis mis de manière assidue à construire dans Reaktor...
Q
Que penses-tu du forum Reaktor ?
R
Je ne suis allé que trop rarement sur le forum, mais l'UL est très cool, et l'ambiance vraiment chouette ! Les commentaires sont souvents encourageants, pertinents quand il faut... Une très belle expérience de partager ses créations avec le reste du monde !
Q
Penses-tu à la possibilité de monétiser ton travail et est-ce qu’à terme, le fait de ne pouvoir le faire pourrait t’éloigner de la User Library ?
R
Pour l'instant non. Je me considère encore comme un amateur en terme de création sous Reaktor... éclairé je pense, mais amateur. Toutefois si mon travail est apprécié et que le chemin suis son cours, pourquoi pas ! Mais la route est encore longue, et la User Library est déjà une très belle expérience !

Q
Il y a-t-il un genre de films, de romans, d’univers imaginaires que tu apprécies ?
R
Pas de genre en particulier, j'aime le cinéma dans sa généralité et je vais très souvent dans les salles avec ma compagne ! c'est vraiment un hobby... En fait je suis plutôt sport et pleine nature !
Translate »
cogsthumbs-up linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram