Reaktored 
:: Down The Reaktor Rabbit HoOoOle
icon gallery

Machines and Regrets

Commuter - Machines and Regrets

Machines and regrETS

Actif en tant que producteur depuis la fin des années 90 et grand amoureux de musique électronique, Commuter a toujours su naviguer entre électro originelle, techno et influence 80’s.

Grand fan de Depeche Mode et Kraftwerk, il est évidemment passionné de technologie musicale et de synthétiseurs, et travaille d’ailleurs régulièrement en tant que sound designer ou beta-testeur pour des marques comme Arturia, Ableton ou Audiorealism.

Son dernier album "Machines and Regrets" vient de sortir chez Bass Agenda, et propose neuf titres, tous composés de timbres justes et précis.

Ses titres de l'album sont joués : Dave Clarke dans son show radio WhiteNoise, et divers morceaux ont été joués dans la plupart des Podcasts/Show Radios dédiés à l’electro comme Dark Science Electro (US), Elektrodos (Espagne), Breaking Waves (Detroit, US), Analog interface (Australie), Penryn Space Agency (UK) etc...

Vous trouverez plus bas quelques sons Reaktor utilisés dans le titre Composite Particles.

:: Setup

Ableton Live, Reaktor et Hardware

Le setup de Commuter évolue assez souvent, mais ses compagnons de route logiciels sont Reaktor, Ableton Live, et pas mal de VST en tous genres. Au niveau contrôleur, Maschine et un Launch Control Novation. 

Pour le hardware, on voit ici son favori, le Retrowave R1 de Trax Controls, qui évoque le SH-101, aux sonorités assez brutes. A côté, le synthé analogique semi-modulaire Neutron de Behringer.  

Donc rien de science-fictionnesque, jusque des appareils et plug-ins bien utilisés.  
Commuter - Setup

:: Reaktor & Composite Particles 

:: BOSCOMAC - Snowflake

Poetic Winter Instrument

Dans Snowflake, Chaque note est un flocon de neige et chaque flocon de neige a bien sûr une forme différente des autres. C'est le cas ici : les réglages de l'instrument permettent de légères variations sonores pour chaque flocon de neige.

Son concept repose sur le choix de probabilités que l'on attribue aux paramètres. Par exemple : si vous réglez le bouton "vibrato" sur 50% pour chaque flocon de neige, vous aurez une chance sur deux qu'il soit joué "vibrato". Même chose avec les autres paramètres. 

:: BOSCOMAC - stellar

Rendez-Vous sur NGC 7293

STELLAR est un effet qui fait briller le signal comme une étoile dans une soirée d'été. Cet effet cinématique vous conduira sans aucun doute à NGC 7293, la Nébuleuse de l'Hélice.... En l'occurrence, c'est le Tyrell N6 de U-He qui brille via une nappe cuivrée dans Stellar. 
Commuter - NGC 7293

:: Interview

Q
De quoi est-ce que tu pars en général ? Est-ce que tu t'y mets tous les jours aux mêmes horaires ?
R
Oui souvent d'un son, ou en tweakant un synthé, mais c'est très variable, ça peut aussi partir de quelques notes plus ou moins consciemment mémorisées. Mais c'est souvent à partir des synthés, après le petit rituel du matin : allumer les analos pour qu'ils chauffent et se stabilisent, un café et zou !
Q
Comment considères-tu Reaktor dans ton workflow ?
R
J'ai commencé à bidouiller des trucs, mais je me suis aperçu au bout d'un moment que ça me prenait trop de temps sur ma musique.
Q
Ah ah, oui c'est clairement un piège possible de Reaktor, Peux-tu développer ?
R
Je l'utilise et le vois maintenant comme une boîte à outils géniale. Certains de mes morceaux contiennent beaucoup de Reaktor, pour les drums par exemple. J'adore les Ensembles de Matthias Schaffner comme ses DrumSynths "Crack Baby 808" ou "Drums Designer". L'intérêt n'est pas d'avoir un son pur 808, mais plutôt un son très proche mais que je peux modifier. Comme une 808 modée quoi. Ca vaut largement des produits commerciaux.
Q
J'ai l'impression qu'il n'y a pas de titre en majeur dans Machine & Regrets ??
R
Oui c'est sûr, ça m'arrive rarement ah ah. Oh mais peut-être après le break dans Hope and Fear, ça passe en majeur. C'est un peu de là que vient le nom du titre d'ailleurs, avec un côté "Fear", puis un côté plus positif, "Hope".
Q
Si on déroulait un peu Composite Particle au niveau sonorités ?
R
OK c'est parti.
0:00
Le premier est un genre de Sample & Hold ?
R
Oui c'est un Sample & Hold LFO sur le filtre en auto-oscillation du Model D Behringer que j'avais pendant l'album.
0:10
Le kick rentre ensuite ?
R
Le Kick fait un peu office de basse aussi, ils sont accordés. C'est un plug-in de Synapse Audio, "EKS Pro", synthé spécialisé en Kick.
0:18
On entend ensuite le charley qui rentre.
R
C'est un DrumSynth dont je ne me rappelle plus le nom, qui passe dans le flanger de Live 10. En arrière-plan, on entend la réverb Shimmer de Boscomac, qui a un côté Strymon, le son part dans le cosmos carrément.
0:20
Tout au fond, il a une espèce d'ambiance, comme un effet ?
R
C'est une ambiance automatisée, générée à partir de Metaphysical Function.

:: BIO EXPRESS

"It is to Commuter's credit that he can build such absorbing Electro atmospheres so efficiently, short tracks that are rewarding to the ear and mind, immediately drawing you in French Electro at its finest.."
Bass Agenda
Depuis ses débuts discographiques en 2004 avec le morceau « Electrostate of Mind », on a pu l’entendre sur des labels aussi variés que Skryptöm, Elektrofon, Bass Agenda, Afu Limited, Space Factory, Goog, Citizen, Battery Park Studio ou BoysNoize records.

En 2006, sa première sortie vinyle en collaboration avec LAAG, est accompagnée d’un remix produit par une de ses idoles, The Hacker. Ses productions apparaissent dans les sets de Dave Clarke, Umek ou Richie Hawtin et au fil du temps, il a eu aussi l’occasion de remixer des artistes comme Miss Kittin, John Lord Fonda ou Rafale.
Translate »
thumbs-upgraduation-hat linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram